Crédits d’impôt pour frais médicaux (et dentaires)

Les frais dentaires sont des frais médicaux. Toutefois les traitements purement esthétiques ne sont pas admissibles.

Notez que les traitements d’orthodontie tel qu’Invisalign sont normalement admissibles. En effet, malgré son aspect esthétique ce type de traitement a bien d’autres fonctions sur la santé dentaire.

Vous devez choisir une période de référence de 12 mois consécutifs se terminant dans l’année visée pas votre déclaration de revenus.

Afin de maximiser votre crédit d’impôt, choisissez soigneusement la période de référence et concentrez vos frais médicaux durant cette période. Vous devez conserver vos reçus comme preuves de paiement.

Les crédits d’impôt pour frais médicaux sont en fonction du revenu net. Vous avez aussi droit à un crédit d’impôt pour les frais médicaux de votre conjoint, de vos enfants ou de toute autre personne à votre charge. Leur revenu net doit cependant être pris en compte.

De plus, lorsque les frais médicaux sont remboursés par un régime privé d’assurance maladie, la portion des frais non remboursée donne droit à un crédit d’impôt, ainsi que l’avantage imposable ajouté à vos revenus découlant d’une assurance maladie de votre employeur.

L’information ici présente ne constitue pas une opinion fiscale. Elle a pour but de vous informer des crédits d’impôt pour frais médicaux auxquels vous pourriez avoir droit. Nous vous conseillons de consulter un professionnel afin de maximiser vos crédits d’impôt.